Le toilettage du Colley


Qu'y a-t-il de plus beau qu'un colley toiletté à la perfection ? Si le toilettage est un art, on peut dire que celui de toiletter un colley est à la portée de tout le monde. Le but recherché est de mettre au maximum en valeur les qualités intrinsèques du chien, mais également d'entretenir cette fourrure qui, laissée à l'abandon, pourrait cacher bien des problèmes (poils feutrés, parasites, épillets, ...). Le colley est un des chiens à poil long le plus facile d'entretien, il n'est d'ailleurs quasiment jamais tondu même s'il est dans les mains d'un maître inexpérimenté ou paresseux.

patte-colley-chien Deux textures différentes constituent sa fourrure :
Un long poil de couverture (poil de jarre) à la base duquel s'insère un sous-poil plus court et laineux (bourre) qui maintient le poil de couverture dressé et en volume.

patte-colley-chien La mue :
C'est un phénomène naturel qui a lieu en principe une fois par an, en général à la fin du printemps.
Le poil de jarre est peu touché par la mue, sauf chez les femelles qui ont eu une portée et qui font, à ce moment-là, une mue "décapante". Lors de la mue, qui dure plusieurs semaines, le sous-poil se détache, se soulève et finit par tomber. Il convient, dans cette période, de brosser et peigner régulièrement afin d'enlever la bourre constituée de poils morts. Un bon shampooing en fin de mue permet d'accélérer celle-ci et le poil neuf réapparaît plus vite et plus facilement.

patte-colley-chien Le bain :
En premier lieu, il faut bien brosser et peigner le chien avant le bain. Mettre le colley dans une baignoire et mouiller avec une paume de douche et massant bien la fourrure pour faire pénétrer l'eau, ce qui est long et difficile aux endroits où le poil est fourni (collerette, ventre, cuisses..). Faire un shampooing, rincer et appliquer ensuite une bonne crème après-shampooing, laisser agir et rincer soigneusement. Bien essorer (l'aide d'un pulseur peut être précieuse), sécher avec l'aide de l'air tiède en soulevant le poil avec une brosse en sanglier.
Attention : le bain n'est pas conseillé avant une exposition car la fourrure sera toute plate, lisse et sans volume. Il est par contre indispensable en fin de mue.

patte-colley-chien L'entretien courant et la préparation aux expositions :
L'entretien a lieu tous les 8 - 10 jours en moyenne, il sera plus poussé s'il s'agit d'une préparation en exposition qui se pratiquera la veille. Il faut éviter de présenter en concours un colley en mue. Le chien doit être mis en valeur par le toilettage sans avoir l'air trop apprêté.
- Vérifier et nettoyer si nécessaire les yeux, l'intérieur des oreilles, les dents et les ongles. De la vaseline peut être appliquée sur la truffe pour la rendre plus brillante.
- Le brossage : ne pas utiliser une étrille mais une brosse ovale en poils de sanglier ou mixtes (sanglier + nylon). Brosser à rebrousse-poil et dans le sens du poil en écartant avec la main libre, les longues mèches à leur base pour défeutrer et lisser les longs poils. Le travail est facilité si le chien est habitué depuis son jeune âge à se coucher sur le flanc pour que l'accès au ventre et entre les pattes soit plus aisé pour le toiletteur. À l'aide d'un peigne à dents rotatives, insistez sur toutes les longueurs (collerette, frange des pattes, ventre, culotte...) derrière les oreilles où se forment régulièrement des catons (paquets de poils de bourre feutrés). En pulvérisant un conditionneur de fourrure dilué dans l'eau, on facilite le passage du peigne et de la brosse qui glissent mieux et font leur office en arranchant le moins de poils possible.

Si la fourrure est sale, grasse ou terne, on peut appliquer un shampooing sec, ce qui évitera le bain et ses inconvénients.

On peut aussi utiliser un shampooing sans rinçage sur les parties les plus exposées aux salissures (pattes, collerette, ventre, culotte...), talquez ensuite, séchez et brossez, ceci évite que les zones blanches du collier et des balzanes ne soient jaunâtres.

patte-colley-chien Ce qu'il faut couper ou égaliser :
- Les longues mèches fines qui débordent de l'oreille avec les ciseaux à effiler pour que le contour de l'oreille soit net et non plus noyé dans les poils.
- Les pieds :

  • couper et limer les ongles,
  • avec des petits ciseaux à bouts arrondis,
  • dégager les amas de poils sous les pieds,
  • avec des ciseaux à effiler,
  • désépaissir les poils entre les doigts,
  • rendre le pourtour du pied bien rond en égalisant les poils qui dépassent,
  • tailler la frange de poils aux postérieurs du sol à la pointe du jarret.

toilettage des pattes des colleys poil long


Quelle fierté d'avoir un beau colley en parfaite condition de fourrure. Ceci demande un travail minimum, un petit effort à côté du résultat obtenu, sans compter que c'est un moment privilégié quand on aime ce magnifique chien !

 

toilettage d'un colley poil long

« Parce que vivre avec un chien doit rester un plaisir, choisi ssez un Colley !»

Retour en haut ou à la race

PLAN D'ACCES | NOUS CONTACTER | PLAN DU SITE